Comment gérer ses dépenses simplement

Il y a quelques temps, j’ai eu à aider une amie qui avait des problèmes d’argent. Malgré des revenus corrects et peu de dépenses, elle s’est retrouvée à découvert et en interdit bancaire suite à une facture de trop. Ses problèmes venaient simplement d’un mauvais suivi et de peu de prévisions sur les dépenses à venir. Pour l’aider, j’ai mis en place une méthode de suivi très simple qui lui aura permis de mettre de côté plus de 500€ au bout de quelques mois. La seule chose nécessaire : un tableur (Microsoft Excel, Google Spreadsheet ou encore OpenOffice suffisent amplement).

Première étape : définir les revenus et dépenses récurrents.

Dans une première feuille, l’idée est de lister les différentes transferts récurrents. Le 1er la paye de 1500 euros, le 5 le remboursement du crédit de 450 euros, le 10 téléphone de 20 euros et le 15 l’assurance de 50 euros, …

Au final, ça donne quelque chose comme ça :

Jour du mois Libellé Crédit Débit
1 Paye 1500
5 Remboursement Crédit 450
10 Téléphone 20
15 Assurance 50

Seconde étape : initier le suivi.

Maintenant que nous savons à peu près ce qui est récurrent chaque mois, la seconde étape est d’initier le suivi. Dans une seconde feuille, je recopie pour chaque mois les transferts récurrents. Disons que je veuille des prévisions à 3 mois à partir de décembre 2014, ça donne ça :

Jour du mois Libellé Crédit Débit
01/12/2014 Paye 1500
05/12/2014 Remboursement Crédit 450
10/12/2014 Téléphone 20
15/12/2014 Assurance 50
01/01/2015 Paye 1500
05/01/2015 Remboursement Crédit 450
10/01/2015 Téléphone 20
15/01/2015 Assurance 50
01/02/2015 Paye 1500
05/02/2015 Remboursement Crédit 450
10/02/2015 Téléphone 20
15/02/2015 Assurance 50

Ce qu’il nous faut maintenant, c’est connaître à chaque dépense ou crédit, quel sera le solde du compte. Pour cela, il est nécessaire de connaître le solde au 1er décembre (comme crédit) et de faire le calcul de du solde à chaque ligne via la formule : « case du dessus » + « colonne crédit » – « colonne débit » (click sur la case correspondant au solde, taper « = », puis click sur la case au dessus, « + », case crédit sur la ligne, « -« , case débit sur la ligne)

Et nous arrivons à cette feuille :

Jour du mois Libellé Crédit Débit
01/12/2014 Solde initial 250 250
01/12/2014 Paye 1500 1750
05/12/2014 Remboursement Crédit 450 1300
10/12/2014 Téléphone 20 1280
15/12/2014 Assurance 50 1230
01/01/2015 Paye 1500 2730
05/01/2015 Remboursement Crédit 450 2280
10/01/2015 Téléphone 20 2260
15/01/2015 Assurance 50 2210
01/02/2015 Paye 1500 3710
05/02/2015 Remboursement Crédit 450 3260
10/02/2015 Téléphone 20 3240
15/02/2015 Assurance 50 3190

Il ne reste plus qu’à initier le suivi.

Troisième étape : faire le suivi.

La dernière colonne de notre feuille donne, à chaque date, quelle est la somme que l’on peut espérer avoir sur notre compte. Je sais qu’à début février, je vais avoir une facture d’environ 300 euros à payer. Il suffit de l’ajouter au tableau. J’ai envie de mettre de côté tous les mois 50 euros, j’ajoute comme une dépense et je crée une nouvelle feuille pour ce livret. Bien sûr, je m’assure de garder la feuille triée.

Afin d’être sûr de ne pas s’écarter, il convient de regarder où en sont les dépenses chaque jour qui passe et de les marquer comme vérifiées (personnellement, je marque la ligne en bleu).
Qu’en est-il des dépenses dont je ne connais ni la date, la somme exacte avant qu’elle me soit débitée ou que je reçoive la facture ?
Ici, rien de bien compliqué, il suffit de faire une estimation sur la date et la somme, de marquer cette somme et d’ajuster le jour J.

Conclusion : prévoir et agir au préalable

Armé de ce petit outil, il devrait être assez simple de prévoir les dépenses à venir et d’éviter de se retrouver dans le rouge. Cela permet de savoir combien il est possible de dépenser chaque mois, voire de prévoire un un projet d’achat comme un appareil photo. Lorsque je sais qu’une grosse facture arrive (impôts, taxe d’habitation, taxe foncière, réparation, entretien, …), je marque cette dépense à la date prévisionnelle et j’ajuste mes dépenses jusqu’à cette date afin de toujours garder le total intermédiaire positif.

Quelques petites astuces  pour finir ?

  • J’ai pour coutume de marquer d’une couleur différente la dernière dépense avant ma paye vu qu’il s’agit de la plus grosse rentrée du mois et que si un problème arrive, c’est à cette date que c’est le plus marquant. Ca me permet de voir au premier regard s’il faut que je fasse attention ou non.
  • Je mets en place des virements automatique sur un livret chaque début de mois afin de prévoir les grosses dépenses tout en générant quelques intérêts, c’est toujours ça de pris.
  • Pour les virements et calculs d’intérêts, les banques ont pour coutume de fonctionner en quinzaine, c’est à dire qu’elles calculent les intérêts par tranche de 15 jours, en général le 1er et le 15 de chaque mois.
  • J’ai aussi pour coutume de marquer « Unique » à côté de chaque dépense unique afin de pouvoir repérer les grosses dépenses qui me font certains mois dévier de mes prévisions.

N’hésitez pas à partager vos propres astuces et me donner votre avis sur comment vous vous appropriez cette méthode. Je vous donnerai dans quelques temps une façon de calculer l’intérêt d’un investissement plutôt qu’un autre (évaluer l’intérêt d’investir dans un appartement plutôt que payer un loyer par exemple).

2 réflexions au sujet de « Comment gérer ses dépenses simplement »

    1. Frédéric Bouquet Auteur de l’article

      Merci Vincent pour ce commentaire. Même si l’approche est simple à mettre en place, on remarque que la majeure partie des actions sont récurrentes, beaucoup de copier/coller, … Un prochain article pourrait être sur l’automatisation de ces actions rébarbatives afin d’optimiser le temps passé à optimiser ses ressources…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.