Les réseaux sociaux

Les médias sociaux sont aujourd’hui l’un des outils pour démarrer une entreprise. Cet article présente comment un entrepreneur qui démarre peut utiliser les réseaux sociaux pour Réussir son démarrage d’entreprise – L’approche SynOpp.

Quelle différence entre être sur les réseaux sociaux de façon professionnelle et personnelle ?

Les réseaux sociaux sont un outil de prospection pour une entreprise, ils servent à aller chercher des futurs clients. Les réseaux sociaux sont une sorte de grand filet de pèche où l’entrepreneur va attraper des clients. Il s’agit d’outils sociaux, mais il est nécessaire de mettre en place une stratégie au préalable.

Il est nécessaire d’établir une stratégie de contenu où l’on prend en considération tous les aspects déjà abordés dans l’approche SynOpp : de quoi parler, à qui parler, comment leur parler, … On n’approche pas un accroc et un autre type de client de la même façon.

Il est nécessaire de passer au maximum 30% de son temps sur les réseaux sociaux à diffuser des informations, mais les 70% restants seront utilisés à faire de la curation de contenu, c’est à dire que l’on cherche et diffuse du contenu dans notre domaine d’expertise. L’objectif est de bâtir notre notoriété en diffusant une information de qualité autre que la notre. cela permet d’asseoir une certaine expertise du domaine.

Est-ce que l’on peut utiliser les médias sociaux pour repérer et communiquer avec nos accrocs ?

Le travail fait à l’intérieur de la méthode SynOpp en terme de définition de qui sont nos accrocs va permettre de définir ce qu’on appelle des personas (ex: claude, professeur d’université). Cette approche permet de personnaliser sa stratégie de contenu, on va parler à ces personnages, avec le même langage qu’eux. L’objectif est que nos accrocs se reconnaissent, il faut parler de leurs problèmes, de leurs frustration.

Il faut enfin bien se souvenir qu’avec les réseaux sociaux, on travaille avec des humains avant tout. L’aspect relationnel est très important.

Quelles seraient les choses à faire avant de démarrer avec ces réseaux sociaux ?

Avant d’aborder les réseaux sociaux, il y a toute la partie exploration où l’un des éléments importants est d’aller chercher les influenceur. Il s’agit de trouver qui, dans notre marché, est connu et suit la même direction que nous. Il s’agit de personnes auxquelles les gens vont accorder une certaine crédibilité, il s’agit de nos apôtres.

Ces personnes, lorsqu’ils vont parler de ce que l’on fait, vu qu’ils vont aller dans la même direction que nous, amèneront énormément de crédibilité à notre projet. C’est d’ailleurs le moment d’établir des partenariat.

Il est important aussi de penser en terme de communauté. Une partie du travail est de mettre en lien les différentes personnes de notre communauté pour qu’ils parlent entre eux, même lorsque l’on est pas là.

A quel moment aller sur internet ?

Une simple page (landing page) permet de faire le travail. Il s’agit de rabattre les gens qui sont sur les médias sociaux vers notre page afin de capturer des adresses email. Le contact email est l’approche la plus efficace pour convertir en clients. Cette approche permet aussi de valider via le nombre de cliques notre produit.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

L’erreur fondamentale serait ne pas considérer les réseaux sociaux comme des outils de conversion. L’adage « Pas de campagne, pas de vente » est à garder en tête. 2 à 3 fois par an, il faut se lancer dans des campagnes afin de sortir du bruit ambiant.

Il est nécessaire de passer du temps sur les réseaux sociaux, mais il faut bien distinguer être productif d’être occupé. Il est possible de rester occupé à longueur de journée à passer de lien en lien mais ce temps est du temps perdu. Il faut donc faire attention à ne pas être trop social au lancement de l’entreprise.

Etablir une stratégie en terme de mesures de ce que l’on veut faire sur les réseaux sociaux, sur le trimestre, le mois, la semaine, voire le jour. Les grandeurs à mesurer sont en priorité le temps passé, le retour sur investissement (pas seulement le nombre de ventes, mais aussi une augmentation de la notoriété, augmentation du nombre de prospects, …). Il faut garder en tête ce qui se passe et ce que l’on va changer en fonction des métriques qui comptent pour nous.

Insérer des « call to action » est aussi très important sur nos pages. Il faut inciter le visiteur à passer à l’action, et ce, aussi rapidement que possible.

Enfin, utiliser des outils comme buffer ou hootsuite pour gérer les réseaux sociaux peut s’avérer très utile. Cela permet par exemple de programmer l’heure des publications afin que nos cibles soient sur les réseaux sociaux au moment où on communique. Il faut paraître actif sur les réseaux sociaux, sans pour autant y perdre notre temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.